Changement d'heure, changement d'humeur...

LutinMalicieux-4-Sdemers

Changement d'heure, changement d'humeur... Au Québec, le dernier dimanche du mois de mars, on avance nos pendules d'une heure. Nous vivons à l'heure avancée jusqu'au premier dimanche de novembre, où nous revenons à l'heure normale, en reculant nos pendules d'une heure. Certains se réjouissent et d'autres dépérissent...

Êtes-vous affectés par le changement d'heure? Est-ce que votre système biologique s'accommode de ce conditionnement forcé? Pour certaines personnes, les effets du changement d'heure peuvent ressembler à ceux du décalage horaire lors d'un voyage : humeur maussade, fatigue, troubles du sommeil, troubles digestifs, manque de concentration... Ces symptômes sont attribuables à un dérèglement de l'horloge biologique interne et plusieurs semaines peuvent être nécessaires pour s'habituer à l'heure avancée, alors qu'il est beaucoup plus facile de s'adapter lorsqu'on retourne à l'heure normale.

Mais, dans un cas comme dans l'autre, voici quelques trucs qui vous aidreront à survivre au changement d'heure : 

  • Couchez-vous dès que le sommeil se fait sentir. Soyez à l’écoute des signaux de votre corps : bâillements, paupières lourdes, yeux qui picotent… C'est le temps d'aller au lit!
  • Évitez de regarder la télé au lit.
  • Veillez à ce qu'il y ait une bonne obscurité dans votre chambre.
  • Évitez trop de lumière le soir à la maison, adoptez plutôt un éclairage tamisé pour favoriser le sommeil.
  • Évitez de faire la sieste après le repas du soir!
  • Ne faites pas de sport en soirée.
  • Limitez la consommation d'excitants comme le café, le thé, l'alcool, les sucreries... après 16h.

Sylvie Demers
naturothérapeute-herboriste

Bonne Femme Demers inc.