FÉVRIER : LE MOIS DU COEUR

coeur-bfd
Février – le mois du cœur...
par Sylvie Demers, N.D. 


Les célébrations de février dans les anciennes traditions

De nombreuses fêtes des anciennes traditions ont été récupérées par la chrétienté pour en faire des fêtes religieuses. Ainsi, on soumettait le peuple, « converti » au christianisme par la force, à des fêtes « transformées » qui se situaient à peu près au même moment sur le calendrier. 

Ainsi, le christianisme a grandi et les fêtes dites « païennes » ont continué d'être célébrées par le peuple. 

  • Imbolc (fête celte) (1er février)
  • La chandeleur (fête chrétienne) (2 février)
  • Les Lupercales (fête romaine) (15 février)
  • Saint-Valentin (fête chrétienne) (14 février)

Aujourd'hui...

Février est devenu le mois de la santé du cœur (époque moderne). Comme si la de  fête de la Saint-Valentin, fête de l'amour, avait servi de modèle. Le coeur étant, par adoption populaire, le siège des sentiments amoureux.

1er février - IMBOLC fête celte devenue la fête de la Chandeleur chrétienne

IMBOLC : Une fête celte qui célèbre le retour du soleil et l'éveil de la nature.

Les anciens celtes fêtaient Imbolc, une fête de purification et fête de la fécondité. Imbolc marquait le début de la fin de l’hiver ou les prémices du printemps. À ce moment-là de l'année, on se trouve à mi-chemin entre le solstice d'hiver et l'équinoxe de printemps.

La déesse Brigid était associée à cette célébration. Divinité récupérée par les Chrétiens au moment de l’évangélisation de l’Irlande. Ils en feront sainte Brigitte, fêtée bien sûr le 1er février.

En Irlande - Le 1er février est depuis très longtemps un jour de fête : on célébrait à la fois le renouveau de la nature et le début de l’année agricole et on vénérait Birgid la déesse de la fertilité.

Jadis, le 1er février était traditionnellement la date d’un grande nettoyage de printemps. On allumait de grands feux pour aider la terre à se réchauffer, pour honorer le soleil et l’éveil de la nature. Imbolc est une fête de la fertilité !

La symbolique du soleil renaissant est aussi celle de la Chandeleur, une fête chrétienne qui sera fêtée le 2 février...

2 Février - La Chandeleur fête chrétienne empruntée à la fête celte Imbolc

Célébration pour la renaissance du soleil et pour fêter la crêpe !

Selon une croyance, dans les campagnes, si on ne tournait pas de crêpes le jour de la Chandeleur, le blé serait perdu pour l'année! La crêpe protégeait la récolte de la moisissure, symbolisait la prospérité et protégeait les familles du malheur. La crêpe, avec sa forme ronde et sa couleur bien dorée, évoquait le Soleil, enfin de retour après les longues et froides nuits de l'hiver!

À partir de l'année 450, la fête de la Chandeleur est accompagnée de processions de cierges.

La tradition de la pièce d’or!

Selon la tradition, il ne fallait non seulement faire et manger les crêpes, mais également respecter une autre coutume, celle de la pièce d'or ! 

Les paysans faisaient sauter la première crêpe avec la main droite, tout en tenant une pièce d'or dans la main gauche. Si la crêpe retombait dans la poêle, cela symbolisait un signe de richesse pour l’année à venir ! Les plus supersticieux conservaient même la première crêpe dans une armoire pour attirer la chance !

15 février - Les Lupercales, la fête romaine devient la St-Valentin chez les chrétiens

Le 15 février, les Romains célébraient les Lupercales - pour célébrer la fin de l’hiver. 

C’était le moment de purifier les troupeaux et les champs avant de semer, pour s’assurer fécondité et prospérité.

Les paysans parcouraient les champs avec des flambeaux et faisaient des crêpes dorées avec les restes de farine des réserves. Par sa forme et sa couleur, la crêpe évoquait le Soleil, enfin de retour après l’hiver. 

Les prêtres de Lupercus, le dieu de la fertilité, sacrifiaient des chèvres, mangeaient et buvaient jusqu'à s'enivrer.
Une fois le rituel terminé, les prêtres de Lupercus parcouraient les rues, à peine vêtus, pour toucher les passants. 
Les jeunes femmes s'approchaient des prêtres pour être touchées, croyant que ce geste augmenterait leur fertilité et faciliterait l'accouchement.

Fête devenue catholique – Les Lupercales du 15 février deviennent la Saint -Valentin le 14 février.
C'est vers 496 qu'un pape décida que la Saint-Valentin serait célébrée le 14 février, dans le but de contrecarrer les Lupercales chez les Romains.
Malgré tout, la fête païenne s'organisait en cachette et proposait de nouveaux rituels. Le 14 février, les femmes célibataires se cachaient aux alentours de leur village et les jeunes hommes partaient à leur recherche. Lorsqu'un homme en découvrait une, il devait la marier dans l'année.

14 février - La saint-Valentin, fête chrétienne empruntée aux Lupercales des romains

Les Lupercales du 15 février, célébration chez les Romains, devient la Saint-Valentin du 14 février chez les chrétiens.

C'est vers 496 qu'un pape décida que la Saint-Valentin serait célébrée le 14 février, dans le but de contrecarrer les Lupercales chez les Romains.

Malgré tout, la fête s'organisait en cachette et proposait de nouveaux rituels pour la Saint-Valentin... 

Le 14 février, les femmes célibataires se cachaient aux alentours de leur village et les jeunes hommes partaient à leur recherche,  comme dans une chasse au trésor. 

Lorsqu'un homme en découvrait une, il devait la marier dans l'année. 

FÉVRIER - LE MOIS DE LA SANTÉ DU COEUR (époque moderne)

Février est le mois le plus court de l'année. 

Février est le Mois du cœur - un temps pour attirer l'attention sur notre système cardiovasculaire. Pour sensibiliser les gens aux maladies du cœur. Pour souligner ce que nous pouvons faire afin de réduire notre risque de maladie cardiovasculaire.

Les maladies du cœur représentent la deuxième cause de mortalité au Canada.

Voici des articles intéressants pour la santé de votre coeur :

Prenez soin de vous ! Recevez des pensées de Lumière.