Herboristerie simplifiée pour petits et grands

Malade-BFD
Herboristerie simplifiée pour petits et grands
Noël et la fin d'année approchent à grands pas et riment avec : beaucoup de monde et d'embrassades; des repas à des heures différentes de nos habitudes; des aliments plus riches en graisses, en sucre et en calories; des plages de sommeil différées; des journées à la course pour arriver à tout faire; et j'en passe... Pas étonnant que des petits malaises puissent être au rendez-vous durant la période des fêtes.

Les enfants sont, pour moi, comme des fées et des lutins : des créatures fragiles et délicates et, quand il s'agit de les soigner, on doit souvent innover et inventer des méthodes pour qu'ils acceptent de prendre leurs remèdes. Certains adultes sont comme ça aussi!

Que vous soyez un adulte ou un enfant, être malade n'est jamais plaisant. Mais en utilisant quelques trucs, tout en respectant la posologie des remèdes aux herbes que vous achetez, il est possible de soigner des petits malaises agréablement.

Comment utiliser des infusions, décoctions et teintures :
  • Peuvent être ajoutées à des jus de fruits. Le jus de pommes ou de raisins sont les meilleurs au goût. Servir dans de beaux verres et décorer d'une tranche d'orange, de citron ou autre.
  • Une infusion chaude peut être mélangée à un bouillon (légumes, poulet...) et devenir un remède réchauffant et réconfortant. Variante : au lieu d'en faire une infusion, ajoutez les herbes directement dans le bouillon chaud avant de servir.
  • Préparez vos infusions et congelez-les dans des bacs à glaçons ou des moules à sucettes. Vous pouvez les mélanger avec des jus de fruits ou des fruits en purée. Le froid des sucettes fera beaucoup de bien à une gorge endolorie.
  • Qu'elles soient à base d'alcool ou de vinaigre de cidre, les teintures peuvent être ajoutées aux jus de fruits, aux yaourts, aux sorbets et dans les bouillons chauds. Dans les jus de fruits, elles peuvent aussi se transformer en sucettes glacées.
Les glycérés :
  • La glycérine ajoute une note naturellement sucrée. Ajoutez les glycérés à du yaourt ou à un sorbet.
  • Un glycéré passe aussi inaperçu dans un gruau, une crème budwig, une crème de blé ou autre préparation de céréales.

Les sirops :
  • N'importe quelle infusion ou décoction peut servir de base pour un sirop, on peut même leur ajouter quelques gouttes de teintures. Le goût sucré est généralement suffisant pour faire oublier bien des goûts désagréables. 
  • Recette simple : autant de sucre que de liquide. Mettre liquide et sucre dans une casserole. Amener à ébullition et laisser bouillir jusqu'à ce que le sucre soit entièrement dissout. Le sirop se conserve au frigo.
Souvenez-vous seulement:
  • Le froid ou la chaleur n'altèrent pas les principes actifs.
  • Votre seule limite pour rendre un remède agréable, est là où s'arrête votre imagination.
  • Un remède à base de plantes médicinales n'a pas besoin d'avoir mauvais goût pour avoir une action
  • Petits et grands ont besoin de se dorloter quand ils sont malades...
Sylvie Demers
naturothérapeute-herboriste
Bonne Femme Demers inc.