LE PARDON

Ange-aimant
LE PARDON
par Sylvie Demers, n.d. - naturothérapeute-herboriste

Si vous avez vécu une expérience difficile avec quelqu'un, une situation où vous vous êtes senti rejeté ou abandonné, humilié ou trahi par cette personne, ou que vous l'avez trouvée très injuste envers vous, il est tout à fait normal, dans un premier temps, de lui en vouloir, mais il en va de votre santé mentale, physique, psychique et spirituelle de lui pardonner...
 
En vouloir à quelqu’un met en branle tout un mécanisme d’autodestruction... Dès que vous en voulez à une personne, vous n'êtes plus au niveau du cœur, mais au niveau de votre ego. L’ego prend le dessus et veut que votre douleur soit de la faute de l'autre.
 
Accuser une personne ou essayer de la faire se sentir coupable, signifie que vous n’acceptez pas votre responsabilité dans la situation. Entretenir ce sentiment fait perdurer votre conflit intérieur et, pendant ce temps, vous ne réglez rien ! Pire, vous êtes en train de programmer toute une série de réactions et de signaux d'alarme, créés par votre propre âme qui voudra attirer votre attention sur le fait qu'il est temps de pardonner et de vous réconcilier. Ces signaux d'alarme peuvent être événementielles, émotionnelles ou carrément de nature physique, comme malaises et maladies.
 
Mais le pardon ne peut se faire qu'au moment où vous devenez conscient de votre responsabilité. 
Vous reconnaissez alors que vous êtes le seul créateur de tout ce que vous attirez à vous. Et, évidemment, vous attirez à vous ce qui vous est nécessaire pour parfaire votre évolution ici, sur cette terre. 

Chaque événement, situation ou personne vous fait vivre différents sentiments et émotions qui sont les moteurs qui vous propulsent vers votre évolution en tant qu’âme divine. Quand vous refusez de pardonner et de vous réconcilier, vous croyez punir l'autre, mais en réalité, c'est à vous-même que vous faites le plus de tort. Vous empêchez l’énergie divine de circuler en vous et c’est pourquoi, tôt ou tard, malaises et maladies vous le rappellent...
 
Le pardon est dans les deux sens. Pardonner à l’autre, c’est aussi se pardonner à soi-même d’avoir eu cette attitude de non pardon, se pardonner à soi-même d’avoir créé une situation conflictuelle afin d’appendre l’amour inconditionnel, se pardonner à soi-même d’être ce que l’on est. 

Pardonner, c’est donc s’accepter en tant qu’âme divine qui s’est incarnée pour poursuivre son évolution vers la perfection qui la ramènera dans le grand TOUT.
 
Alors, pourquoi ne pas prendre la décision de faire la paix avec vous-même et avec vos proches ?
 
Quelle belle résolution à prendre pour vivre en santé un jour à la fois et vous sentir bien dans votre peau quoiqu'il advienne !