Survol des omega-3

omega-3

Survol des Omega-3
par Sylvie Demers, n.d. - naturothérapeute-herboriste

Les oméga-3 sont de bons gras dits «essentiels », parce que notre corps ne peut les fabriquer lui-même. On doit donc lui en fournir via l’alimentation ou la supplémentation. 

Où les trouve-t-on dans l'alimentation?

  • les poissons gras: anchois, saumon, hareng, maquereau, sardine, thon, truite;
  • les huiles végétales: de lin, de canola, de noix;
  • les noix de Grenoble;
  • le soya;
  • les graines : de citrouille, de lin, de chanvre, de chia.

Les omega-3 contribuent au maintien d’une bonne santé générale. Si vous n'êtes pas végétarien, la meilleure façon d’en absorber suffisamment consiste à manger du poisson gras deux ou trois fois par semaine. Si vous êtes végétarien ou végétalien, vous devriez consommer les huiles et les graines où ils sont présents.

Quand l’apport alimentaire d'omega-3 n’est pas suffisant, il faudrait prévoir un supplément. Plusieurs semaines d’utilisation sont nécessaires avant que les effets bénéfiques des oméga-3 commencent à se manifester.

Les omega-3 sont importants pour la santé de nos cellules. Ils favorisent une bonne fluidité de nos membranes cellulaires améliorant la communication entre l’extérieur et l’intérieur des cellules qui est essentielle pour une bonne santé.

Plusieurs études indiquent que les oméga-3 favorisent la santé sous une foule d’aspects: fonctionnement cellulaire; réponse immunitaire équilibrée; santé cardiovasculaire; activité cérébrale et nerveuse; santé oculaire; saine grossesse; santé articulaire et récupération après l’exercice. De plus, des travaux de recherche ne cessent de révéler d’autres bienfaits d’une supplémentation en oméga-3, y compris pour la santé hépatique et mammaire.

Les omega-3 ont également démontré leur efficacité dans la prévention et le traitement de certaines maladies, comme par exemple : maladies cardiaques; hypertension; élévation des triglycérides; maladie d’Alzheimer; dépression; polyarthrite rhumatoïde; et certains cancers.

On conseille un apport quotidien de 500 à 1 000 mg d’oméga-3. Si vous décidez de vous supplémenter, vous pouvez consommer en toute confiance BiOmegaMC d'USANA. Ce supplément fait appel à une huile de poisson entier provenant de sardines et d’anchois. L’huile est concentrée et raffinée par distillation fractionnée, ce qui permet de séparer les composés chimiques à différentes températures d’ébullition. Ce processus de distillation moléculaire élimine les impuretés et tous les acides gras trans pour ne retenir que d’importantes composantes bénéfiques. Le produit est aromatisé avec de l’huile de citron pour atténuer l’arrière-goût de poisson. Également, la vitamine D contenue dans BiOmega s’allie aux oméga-3 pour favoriser la santé des cellules. Pratiquement toutes les cellules de votre organisme sont dotées de récepteurs de la vitamine D, ce qui illustre bien l’importance de cette vitamine pour la santé et le fonctionnement de tout votre organisme.

Source :
https://askthescientists.com/fr/qa/usana-biomega/
https://www.brunet.ca/fr/conseils/les-bienfaits-des-acides-gras-omega-3.html
https://atplab.com/fr/les-bienfaits-des-acides-gras-omega-3/

https://sylviedemers-bfd.usana.com/ux/cart/#!/fr-CA/product/122.020103

Essayez en toute confiance BiomegaMC

Les acides gras oméga-3 jouent un rôle important dans de nombreux systèmes de l’organisme qui contribuent à une santé optimale. 

BiOmegaMC supplément d’huile de poisson très pure et de grande qualité, offre un moyen pratique d’obtenir ces précieux nutriments. 

De plus, cette formule unique contient une quantité supplémentaire de vitamine D ainsi que de l’huile de citron qui élimine l’arrière-goût de poisson.

Bienfaits pour la santé

  • Favorise la santé cardiovasculaire et cognitive, ainsi que le fonctionnement cérébral;
  • Assure des niveaux perfectionnés et garantis d’AEP et d’ADH – deux acides gras oméga-3 à chaîne longue importants pour la mémoire et l’apprentissage;
  • Joue un rôle dans plusieurs processus cellulaires essentiels au bon fonctionnement de l’organisme