QUELQUES ANECDOTES sur le SEL

sel-purification
QUELQUES ANECDOTES SUR LE SEL
par Sylvie Demers, n.d. - naturothérapeute-herboriste


Le sel est une substance minérale qui a beaucoup de valeur. Pas un seul alchimiste n’a pu le recréer artificiellement. Il est essentiel à la vie et on lui connaît quelque 14 000 utilisations : conserver, cicatriser, nettoyer, base de médicaments, de teintures, de fromages, de plastiques… Il est tellement précieux que, jadis, on construisit des routes pour le transporter, et il fut le prétexte de terribles conflits.

Le sel m’a toujours fasciné ainsi que toutes les traditions et superstitions qui l’entourent. Beaucoup de croyances sont associées au sel. Par exemple, il apporterait la prospérité et c’est pourquoi on l’offrait au Nouvel An ou lorsqu’on emménageait dans une nouvelle demeure. 

Le sel est aussi signe de fertilité et, pour cette raison, il est encore offert aux jeunes mariés dans certaines contrées. 

Remède contre la décomposition, il conserve les cadavres, protège les aliments et sert de protection contre tout mal. Voilà pourquoi on ne doit surtout pas le gaspiller.

Certaines traditions considèrent aussi que le sel protège du démon et qu’il délivre du mauvais oeil. D’autres affirment qu’il réveille le diable. Alors pour le chasser, il faut jeter une pincée de sel derrière son épaule gauche...

Les Phéniciens ont été les premiers à échanger du sel comme denrée précieuse. Les Égyptiens utilisaient de la saumure afin d’éviter la décomposition des momies, alors ils recherchaient le sel et l’échangeaient facilement contre d’autres produits. 

Les Grecs y voyaient un don des dieux et s’en servaient aussi abondamment soit comme conservateur et comme protecteur. 

Les Romains, quant à eux, payaient leurs ouvriers en sel, appelé le « salarium », origine de notre mot « salaire ».

Parce qu’il se reconstitue même après avoir été dissout dans l’eau, on utilise le sel dans de nombreuses cérémonies religieuses : il symbolise la vie après la vie… Représentant également la conservation, pendant la cérémonie du baptême chrétien, une pincée de sel était introduite dans la bouche du baptisé pour conserver son âme pure.

Qu’il provienne de la mer ou de la terre, le sel est aussi précieux et possède les mêmes propriétés magiques. Le sel retrouvé sous la terre est le « sel gemme » et il gît dans les profondeurs des mines d’où il faut l’extraire, mais des dépôts se retrouvent parfois à la surface du sol. Avec le temps, la pluie en dissout une partie transportée jusqu’à la mer par les rivières. Alors, des paludiers creusent des fosses, qui, au soleil, feront apparaître du sel.

Je me sers beaucoup du sel, comme dans les anciennes traditions. Je constate chaque fois ses grandes vertus purificatrices, protectrices et conservatrices. Avec le sel, la puissance des mélanges d’herbes est multipliée et j’ai créé mon Sel de Purification pour cette raison. Ceux et celles qui en ont fait l’essai pourront constater cette vérité…

RECETTE 
SEL PURIFICATION
& PROTECTION

Méthode de préparation de base

Dans un bocal de verre à fermeture hermétique, étaler une couche de sel (1/2 pouce = 1cm). Sur le sel, étaler une couche de la même épaisseur d'herbes, fleurs, feuilles, de purification au choix. Alterner couche de sel et couche d'herbes, pour remplir le pot, en terminant par une couche de sel. 

Fermer le bocal hermétiquement et conserver dans un endroit sombre pour environ 3 mois. Les plantes vont libérer leurs principes actifs et leurs arômes.

Au terme, brasser bien le bocal. C'est prêt à utiliser.

Utilisation en bain purifiant et vivifiant
Déposez 3 c. à soupe dans une infusette et jetez-la dans l’eau d'un bain chaud. Le sel répandra ses arômes et ses effets bienfaisants en se dissolvant. Y faire trempette pendant une dizaine de minutes.

Protéger une pièce des énergies négatives
Moudre au mortier 3 c. à soupe du mélange et déposer quelques pincées dans les quatre coins de la pièce à purifier et protéger.

QUELQUES PLANTES pour votre SEL PURIFICATION et PROTECTION
  • Cèdre (thuya)
  • Génévrier
  • Lavande
  • Sauge
  • Romarin
  • Achillée millefeuille
  • Armoise
  • Aubépine
  • Thym


sel-purification